Attaqué, l’hôpital Médecins Sans Frontières de Martissant fermé pour une semaine

Le centre hospitalier de Médecins sans frontières (MSF) situé à Martissant annonce la fermeture de ses portes pour une semaine, afin de dénoncer des attaques armées perpétrées contre les locaux de l’hôpital, dans ce quartier.

En effet, l’hôpital a été ciblé par des tirs d’armes automatiques, le weekend écoulé, ont dénoncé les responsables de cette institution sanitaire qui prévoient de fermer définitivement les portes du centre si rien n’est fait.

Un affrontement armé entre les gangs rivaux de « Tibwa » et « Gran ravin » allié de Village de Dieu a éclaté dans le quartier de Martissant entre autres, depuis le début du mois de Juin. Cet affrontement a déjà provoqué plusieurs milliers de déplacés internes dans les zones concernées.

Par ailleurs, les autorités policières et judiciaires paraissent jusqu’à présent incapables de ramener le calme dans les zones de Martissant et Fontamara où la circulation reste paralysée après environ un mois.

Selon nos informations, la Police nationale d’Haïti est en train de se renforcer pour attaquer les gangs qui sèment la panique un peu partout. L’institution policière attend des nouveaux matériels dont des chars de combat de niveau supérieur pour mieux faire face aux gangs lourdement armés.

Image7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − huit =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol