POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Editorial

Ariel Henry et ses gangs souillent les revendications populaires

Le Premier ministre Ariel Henry a utilisé des gangs armés pour infiltrer le mouvement orchestré par la population pour dénoncer l’ajustement des prix du carburant dans les pompes. À titre d’exemple, le policier ripoux, Jimmy Cherisier alias Barbecue en compagnie de ses soldats ont investi les rues afin de discréditer les revendications populaires.

Les revendications populaires sont foulées aux pieds par l’équipe gouvernementale. Au lieu de se mettre à l’écoute de la population, le gouvernement a plutôt utilisé les hommes armés qui terrorisent jour et nuit ce peuple pour cracher sous ses revendications justifiées.

Au moment où la population a dressé des barricades pour dire non à la mauvaise gouvernance, les troupes de Barbecue ont foulé le macadam au bas de la ville avec un discours similaire à celui du peuple. En conséquence, le Premier ministre Ariel Henry et ses amis de l’international avaient indiqué que le peuple n’avait pas investi les rues mais plutôt des gangs armés qui ont manifesté dans le but de déstabiliser le pouvoir.

Cette stratégie utilisée par le PHTK version.3 et alliés du SDP, de Fusion des gangs armés entre autres a souillé le revendications populaires. Cette infiltration a provoqué l’ affaiblissement du mouvement.

Après le mouvement  » peyi lòk  » des leaders politiques et des membres du secteur privé sont dans le collimateur du Premier ministre Ariel Henry pour être arrêtés.

P.F/ Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page