Affaire Evelyne: Le président Jovenel Moïse souhaite que les autorités judiciaires aillent au-delà d’un simple avis de recherche

« L’avis de recherche contre Obed Joseph, principal suspect dans la mort de la Lycéenne Evelyne Sincère, ne suffit pas, il faut que les assassins soient jugés et présentés à la population. » espère Jovenel Moïse. Intervenant à l’inauguration du bâtiment devant loger la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), le président exige que les coupables semant le deuil dans le pays soient arrêtés peu importe d’où ils viennent, a-t-il insisté.

La suite après cette publicité

Rappelons que, dans l’enquête sur l’assassinat de la Lycéenne Evelyne Sincère, enlevée, torturée puis assassinée, un avis de recherche a été émis contre Obed Joseph alias Kiki, principal suspect dans la mort d’Evelyne Sincère. Comme quoi Obed Joseph serait le copain de la victime.

Cependant, le présumé suspect Obed Joseph a toutefois expliqué, et démenti ces informations en affirmant qu’il n’a rien à voir dans la mort d’Evelyne Sincère, et que son portable a été piraté. L’accusé a toutefois annoncé qu’il est en train de concerter avec sa famille pour savoir s’il doit se livrer à la Police ou pas.

Wallace Elie
Journaliste /Image7

Bouton retour en haut de la page