18 novembre : Jovenel Moïse appelle le peuple haïtien à s’unir pour sauver le pays

Encore une tradition qui s’éternise depuis l’arrivée de Jovenel Moïse au pouvoir, l’opposition au pouvoir PHTK, ne compte toujours pas laisser au président de la République Jovenel Moïse, de fêter les dates marquantes de l’histoire du pays, comme d’habitude. Aujourd’hui encore 18 novembre, journée marquant le 217e anniversaire de la bataille de Vertières, qui a permis à Haïti de se libérer de la Métropole française, le président l’a commémoré au Palais National contrairement à l’habitude du département du Nord à Vertières, Cap-Haïtien.

En la circonstance, le président Jovenel Moïse en a profité pour prêcher l’union de tous les Haïtiens, comme pour la libération d’Haïti face aux Français, toutefois, le chef de l’Etat a salué le courage de nos valeureux ancêtres et croit que la date du 18 novembre 2020, doit nous servir d’exemple de tête ensemble, pour sauver la Patrie.

« La Bataille de Vertières est la source même de l’indépendance. Les généraux, soldats et va-nu-pieds se sont unis pour chasser les colons et repousser l’armée expéditionnaire française. »

Le Président Jovenel Moïse, fait appel à l’unité de tous les Haïtiens, dans le but de combattre la misère, l’insécurité, et l’injustice, dans le pays. Contrairement aux opposants à l’administration Jovenel Moïse, qui sans conditions aucune, exigent sa démission pour aller vers une transition qui jusqu’aujourd’hui n’est pas encore totalement définie et ceci avec une opposition à sept têtes

Wallace Elie
Communicateur social / journaliste.

Bouton retour en haut de la page