POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
ActualitésInsécurité

Victime d’une tentative d’assassinat, Jean Rebel Dorcénat accuse

L’un des responsables de la Commission Nationale de Désarmement de Démantèlement et Réinsertion (CNDDR), Jean REBEL Dorcena, a été victime d’une tentative d’assassinat très tôt dans la matinée du 26 avril 2022 sur la route de l’aéroport, à Port-au-Prince. Pour le commissaire, les entrepreneurs trafiquants d’armes et de munitions dans le pays sont les auteurs de cette attaque.

La voiture de Monsieur Dorcénat a été atteinte de plusieurs projectiles. Mais d’après le commissaire, son chauffeur et lui ne sont pas sortis blessés.

« Récemment, j’ai fait une interview avec un journaliste sur la Radio Télé SCOOP. Depuis ce jour, les menaces s’intensifient. Des individus avaient croisé des motocyclettesdevant ma voiture, j’ai reçu bon nombre d’appels inconnus », raconte Jean Rebel Dorcénat.

« J’ai appris que des citoyens ont porté plainte contre moi pour m’exiger à citer les noms des trafiquants d’armes et munitions dans le pays. C’est pourquoi j’ai dit que ces hommes d’affaires sont les auteurs de cette tentative d’assassinat. Ils ont déclaré que je serai déjà mort avant de communiquer leurs noms car nous bloquons leur activité », explique le commissaire.

Jean Rebel Dorcénat poursuit en reconnaissant que la CNDDR a attaqué un grand problème qu’est le trafic d’armes à feu. Ils ont menacé aussi un autre commissaire, ajoute-t-il.

« J’ai déjà mis les autorités judiciaires au courant de l’attaque. Nous allons faire les démarches légales pour les suites de droit », a fait savoir Monsieur Dorcénat.

C.E. / Image7 

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter
Bouton retour en haut de la page