« Un lion ne meurt jamais, il dort », déclare Michel Joseph Martelly pour saluer la mémoire de Jovenel Moïse

L’ancien Président Michel Joseph Martelly a salué le départ de son dauphin tragiquement assassiné dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier. Tout en lui présentant comme un lion qui a combattu avec le système et lui demande pardon pour l’ensemble de ses sacrifices méprisés par certains.

Selon l’ancien Président Michel Joseph Martelly, Jovenel Moïse a montré la voie aux jeunes filles et garçons du pays. Il s’est dit regretter que c’est après son assassinat que beaucoup plus de personnes parviennent à comprendre la dimension de la lutte qu’a amenée le défunt. « Vous êtes un exemple, un lion ne meurt jamais, il dort », a lâché Martelly. Vous vous avez mis à la hauteur de votre tâche en dénonçant tout ce qui nous a détruit après notre indépendance, poursuit l’ancien locataire du Palais National. Un Martelly s’est abaissé « Pardon », lancé à Jovenel Moïse qu’il avait lui même choisi comme candidat pour mener la barque du pays. Personne n’a compris sa vision, il a été assassiné pour ses convictions de changement a laissé entendre Michel Joseph Martelly.

La suite après cette publicité « Un lion ne meurt jamais, il dort », déclare Michel Joseph Martelly pour saluer la mémoire de Jovenel Moïse -

Certains observateurs pensent déjà qu’à travers cet hommage rendu à Jovenel Moïse, l’ancien président Michel Joseph Martelly s’est déjà lancé dans la campagne électorale pour les prochaines élections.

Image 7

Bouton retour en haut de la page