Un chef gang exigerait 50 millions de gourdes pour que le carburant quitte le terminal varreux

Les chauffeurs de camion de transport des produits pétroliers en Haïti avaient annoncé un arrêt de travail, le 21 Octobre 2021, pour exiger la sécurité des camions transportant les produits pétroliers pour les distribuer dans les pompes à essence.

Après une entente entre l’État haïtien et les chauffeurs, l’arrêt de travail des chauffeurs a été annulé et les autorités policières devraient sécuriser les convois de produits pétroliers jusqu’à destination. Cependant, le chef de gang de Wharf Jérémie, Micanord, exige 50 millions de gourdes pour que le carburant quitte le Terminal Varreux.

Un nouveau Directeur Général a.i a été installé à la Police Nationale d’Haïti (PNH), toutefois les bandits continuent d’imposer leurs lois, et sèment à leur guise la pagaille dans la population, sous l’impuissance de la police.

Wallace Elie

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page