Un calendrier de mobilisation présenté par les leaders de l’opposition

Pour forcer le président de la République Jovenel Moïse de respecter la Constitution de 1987 amendée, les leaders de l’opposition présentent un calendrier de mobilisation allant du Mardi 5 janvier au 7 février 2021.

« Ce calendrier est le fruit d’une large concertation entre les acteurs de la classe politique et de la société civile », ont laissé entendre les leaders de l’opposition. Du 6 au 10 janvier 2021 est réservé à la poursuite des consultations sur la sortie de crise, 11 janvier – présentation à la Nation la proposition de sortie de crise consensuelle.

Des mobilisations sont attendues dans tout le pays, du 10 au 20 janvier 2021, cependant, le 15 janvier, c’est la journée de mobilisation nationale et internationale, contre la discrimination et pour la démocratie. Du 15 au 19 janvier ; série de débats sur la transition sous la direction du professeur Josué Mérilien et séances populaires ; 20 janvier : mobilisation pour le respect de la Constitution et la mise en place de la Transition ; 22 janvier début des manifestations spontanées et de la mobilisation sous toutes formes dans le pays.

La dernière ligne droite est prévue pour le 1er février ; soulèvement général ; désobéissance civile, manifestations spontanées, barricades jusqu’à la mise en place de la transition. Signalons que le président et consorts entendent toujours quitter le pouvoir en février 2022, et ceci malgré les pressions de l’opposition et l’annonce du chaos si le président Jovenel Moïse reste au pouvoir après 7 février 2021.

Wallace Elie

Communicateur Social /Journaliste.

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − deux =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol