Trêve des bandits : 40 millions de gourdes ont été décaissées, révèle Gardy Maisonneuve

Le responsable du Centre Karl Lévêque, Gardy Maisonneuve, a révélé que le gouvernement a décaissé une somme de 40 millions de gourdes au profit des hommes armés pour qu’ils observent une trêve. 

La trêve observée par les gangs armés jusqu’au 18 novembre 2021 pour l’approvisionnement des pompes à essence semble être conditionnée selon les déclarations du responsable du Centre Karl Lévêque. Selon le défenseur des droits humains, le gouvernement de facto d’Ariel Henry a décaissé une somme de 40 millions de gourdes pour que les armes puissent rester muettes afin de faciliter la livraison du carburant sur toute l’étendue du territoire national.  Cette démarche du gouvernement pour obtenir la trêve a été appuyée par le Core Group, a-t-il poursuivi.  Plus loin, il estime que l’Etat est en faillite et le Conseil Supérieur de la Police Nationale n’est pas en mesure d’établir un plan sécuritaire pour le pays.

Parallèlement, le gouvernement promet une distribution ordonnée de l’essence dans les pompes afin de mettre fin à la pénurie d’essence qui paralyse entièrement le pays.

Rappelons qu’à partir du 18 novembre, le chef de gang Jimmy Cherisier alias Barbecue a promis la reprise de leur mouvement visant à « changer le système » et pour un « retour à l’ordre constitutionnel » dans le pays.

Image 7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + six =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol