Tolérance zéro contre les bandits et les kidnappeurs, annonce Patrick Crispin

Des groupes armés sèment la terreur au sein de la population sous l’impuissance des forces de l’ordre, ils opèrent avec une aisance, qu’ils revendiquent même des massacres perpétrés dans des quartiers populeux ainsi que des enlèvements. Le pays devient alors invivable malgré les mesures des autorités de l’Etat.

Cependant, le conseiller du président, Patrick Crispin, annonce ce lundi 5 avril 2021, que le gouvernement haïtien entend appliquer la tolérance zéro contre les bandits et les kidnappeurs qui sèment la terreur dans le pays. Quoique reprocher d’avoir des relations avec des groupes armés, le chef de l’Etat va-t-il appliquer cette tolérance Zero contre tous les bandits ? Néanmoins, Patrick Crispin a laissé entendre que le gouvernement haïtien n’entend pas plaisanter avec les kidnappeurs.

En effet, « L’Administration de Jovenel Moïse opte pour la tolérance zéro contre les bandits », comme une stratégie de combattre la prolifération des gangs et encourager les bandits à faire d’autres choix en tournant le dos aux activités criminelles. Toutefois, « Il n’y a pas que les kidnappeurs qui soient dans le viseur du gouvernement. Les commanditaires de l’insécurité sont également ciblés par la tolérance zéro, ceci, quelque soit le secteur auquel ils appartiennent » affirme le conseiller du chef de l’Etat.

Wallace Elie
Communicateur Social/Journaliste

Bouton retour en haut de la page