Suite à l’enlèvement de Mme Sherley Magloire, la Fondation St Luc Haiti ferme ses portes

Dans une note de résolution relative à l’enlèvement de Mme Magloire Sherley le 21 janvier 2021, à 7:30 de l’après-midi, par des individus armés non identifiés, dans la Commune de la Croix-des-Bouquets. La Fondation St Luc informe que toutes les activités non essentielles au fonctionnement administratif de ses institutions académiques sont suspendues du 25 au 26 Janvier 2021.

De ce fait, elle compte fermer les portes de ses 36 institutions Scolaires, de ses deux Hôpitaux et de ses 7 centres de santé, celles de son centre de production FrancisVille et de son programme OutReach, dès le mercredi 27 janvier 2021, si les ravisseurs de Mme Magloire Sherley ne la libèrent pas saine et sauve en date du 25 janvier 2021, annonce l’organisation dans une note.

La suite après cette publicité Suite à l’enlèvement de Mme Sherley Magloire, la Fondation St Luc Haiti ferme ses portes -

La Fondation Saint-Luc en a profité pour condamner avec la plus grande rigueur ce climat d’insécurité généralisé qui s’installe à travers le pays, tout en exigeant des autorités du pays de prendre toutes les dispositions pour garantir la sécurité des vies et biens, et surtout la mise en œuvre pour la libération inconditionnelle de leur collègue.

Toutefois, la Fondation St Luc annonce les ravisseurs de leur collègue Magloire Sherley, qu’en aucun cas, qu’elle ne disposera pas se maigres ressources financières pour contribuer à payer la rançon de cet acte criminel dont l’employée est victime. Rappelons aussi que des collègues et élèves de plusieurs institutions scolaires de la Fondation St Luc ont manifesté dans le rues à Tabarre, pour dénoncer le kidnapping de Magloire Sherley et le retour d’un climat sécuritaire en Haïti.

Wallace Elie
Communicateur Social /Journaliste.

Bouton retour en haut de la page