Six structures politiques se mettent d’accord pour  un gouvernement d’entente nationale

Dans un accord signé le 5 juin 2021 par les responsables de DIRPOD, En Avant, Operasyon Tèt Ansanm, Entente, FND et MTV, ces leaders politiques se mettent au pas pour un gouvernement d’union nationale et exigent le départ de Jovenel Moïse.

Après des analyses et des considérations minutieuses sur la situation Sociopolitique actuelle du pays, les responsables des structures de l’opposition notamment la DIRPOD, l’En Avant, l’Operasyon Tèt Ansanm, l’Entente, le FND et le MTV dans une résolution de sortie de crise, ces partis politiques et structures s’entendent sur la mise en place d’un gouvernement de consensus national. Plus loin, les signataires de ce protocole d’accord excluent toute idée de cohabiter avec l’actuel président. Par ailleurs, ils exigent le départ sans condition de Jovenel Moïse, le seul moyen de trouver une solution à la crise politique actuelle.

Parallèlement, les signataires se disent adhérer à la Constitution haïtienne qui consacrait la fin du mandat du de Jovenel Moïse depuis le 7 février 2021 (en référence à l’article 134-2).

Rappelons que certains partis signataires de cet accord de sortie de crise avaient été vivement critiqués par certains membres de l’opposition radicale pour avoir utilisé l’expression « départ ordonné » de Jovenel Moïse.

Six structures politiques se mettent d'accord pour  un gouvernement d'entente nationale - accord, Jovenel Moïse, opposition

Six structures politiques se mettent d'accord pour  un gouvernement d'entente nationale - accord, Jovenel Moïse, opposition

Image 7

Bouton retour en haut de la page