POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
ActualitésPolitique

Sans être complètement rétabli, Arnel Belizaire annonce une manifestation pour le 29 avril prochain

L’ancien député Arnel Belizaire a été victime, le 29 mars passé, d’une tentative d’assassinat à Bel-air lors d’une manifestation. Sans être rétabli, celui-ci, de concert avec ses camarades de combat, dont Me Caleb Jean Baptiste, a notifié à la Police Nationale d’Haïti (PNH), le 26 avril 2022, une manifestation qui se déroulera dans l’aire métropolitaine le vendredi 29 avril 2022.

Dénoncer la mauvaise gouvernance, l’insécurité, le kidnapping, le chômage, la rareté du carburant et exiger le départ sans condition du Premier ministre de facto, Ariel Henry, à la tête de la Primature sont les objectifs principaux de ce mouvement de rue, d’après la lettre de notification signée par Bernard Winder et Me Caleb Jean Baptiste. 

Concernant le parcours de la manifestation, les organisateurs mentionnent que le rassemblement va avoir lieu au Carrefour de l’Aéroport, dit « Kafou Rezistans » pour, « emprunter la route de Delmas, rond-point (cimetière) de Pétion-Ville, Rue Panaméricaine (devant OASIS), Route de bourdon, STOP devant la résidence officielle du Premier ministre Ariel Henry pour délivrer un message, Lalue, Avenue Martin Luther King, Nazon, Carrefour de l’aéroport pour délivrer le message final  ».

La manifestation débutera à 10h AM et prendra fin à 4h PM, précise la lettre de notification.

D’après l’ex-deputé de Delmas / Tabarre, son état de santé est normal à 90 %. « Le miracle de Dieu est tellement grand que je ne sens même pas de douleurs. J’ai tout simplement un trou au niveau de mon poumon. Les médecins m’ont expliqué qu’il sera guéri après environ six semaines sinon, ils n’auront pas d’autres choix de m’opérer une nouvelle fois », explique Arnel Belizaire.

« Que les messieurs aillent chercher d’autres armes pour me tuer car je n’abandonnerai pas la bataille au cours de route. Les habitants de Bel-air doivent retourner chez eux, la réconciliation doit être effective dans les ghettos. Nous devons faire un complot positif pour le bien du pays », soutient le dirigeant politique encore alité.

C.E. / Image7 

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page