Religion pour la Paix: le leader de « Pitit Dessalines » Moïse Jean Charles, rejette l’invitation au dialogue

« Pitit Dessalines met en question le mobile et l’intention de ces partis et regroupements politiques non listés qui ont fait cette demande de médiation à religion pour la paix Haïti » écrit le Parti Politique Pitit Dessalines (PPPD), dans une lettre, datée du 5 avril 2021, adressée au secrétaire général de religion pour la paix Haïti le révérend Clément Joseph.

Critiqué de jouer le double jeu Opposition-Pouvoir, Moïse Jean Charles n’a pas hésité à rejeter d’un revers de main toute invitation au dialogue qui lui a été faite par ladite structure où plusieurs partis politiques de la vie nationale ont été choisis comme médiateurs.

La suite après cette publicité

« Le PPPD pense que la crise multidimensionnelle qui secoue le pays ne se restreint plus dans les différends entre le pouvoir et l’opposition comme le portent à croire certains intérêts séculaires et stratégiques mais croit que c’est une manière de montrer à la population que l’opposition est la bête à battre. » a-t-on lu dans ladite lettre.

“Le désastre de la gouvernance est évidemment cruel et c’est là nation , dans son entièreté qui en est portée à la révolte”, remarque le PPPD qui plus loin, dit vivre avec la foi patriotique et l’engagement national le réveil citoyen qui accouchera de cette nouvelle Haïti et espère que le révérend père Clément Joseph reste disponible avec religion pour la paix Haïti afin d’apporter sa touche.

Wallace Elie
Communicateur Social / Journaliste.

Bouton retour en haut de la page