Reginald Boulos vs ULCC: le juge Bernard Saint-Vil se déporte du dossier

Le Doyen du Tribunal de Première instance de Port-au-Prince Maître Bernard Saint-Vil, faisant office du juge des référés dans le dossier opposant Réginald Boulos et l’ULCC, se déporte du dossier pour des raisons de convenances personnelles.

Ce mercredi 4 août, le juge des référés Bernard Saint-Vil devrait entendre le dossier opposant l’homme d’affaires Reginald Boulos et l’ULCC dans le cadre d’un dossier de corruption avec l’entreprise Real Business Investment (RBI).

La suite après cette publicité Reginald Boulos vs ULCC: le juge Bernard Saint-Vil se déporte du dossier - Real Business Investment

Le Juge Bernard Saint-Vil faisant office du juge des référés après la lecture de l’acte d’opposition des avocats de l’Unité de Lutte Contre la Corruption, Me Bernard Saint-Vil s’est déporté du dossier. En s’appuyant sur sa qualité de magistrat qu’ il doit être au dessus de tous soupçons et des raisons de convenances personnelles sont les raisons évoquées par le doyen pour se retirer du dossier. Par ailleurs, l’avocat de Reginald Boulos, Me Samuel Madistin dit n’avoir pas d’objection, cependant l’homme de loi se montre très sceptique dans l’aboutissement de ce dossier. De l’autre côté, les avocats de l’ULCC considère le déport du magistrat comme un pas dans la direction en attendant la nomination d’un juge impartial.

Rappelons que le tribunal des référés a rendu une ordonnance en faveur de Reginald Boulos et donne la possibilité à ce dernier de poursuivre le Directeur de l’Unité de Lutte contre la Corruption Hans Jacques Luidwig par devant la justice.

Image 7

Bouton retour en haut de la page