POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Politique

Le PHTK ne souhaite pas d’élections avec Claude Joseph au commande

Finalement Claude Joseph entre l’enclume et le marteau. Au commande depuis après l’assassinat crapuleux du président Jovenel Moïse, le 7 Juillet 2021, le Premier ministre démissionnaire semble n’avoir pas l’approbation des secteurs de la vie nationale sinon celui des Etats-Unis.

Contesté pour avoir accaparé le pouvoir exécutif par son remplaçant Ariel Henry, mais qui n’a pas été installé dans ses fonctions. Claude Joseph qui poursuit les rencontres pour l’organisation des élections en septembre prochain, comme le veulent les Etats-Unis, devrait maintenant affronter l’équipe du PHTK.

Le président du PHTK Liné Balthazar, affirme que le Premier ministre ai Claude Joseph ne peut convoquer le peuple en ses comices. Pour M. Baltazar Il n’y aura pas d’élections avant la nomination d’un Président provisoire et un Gouvernement légitime et consensuel à la tête du pays.

Sous l’administration du défunt Moïse, le PHTK parti politique duquel est issu l’ex-président assassiné Jovenel Moïse, avait contesté la formation non inclusive du Conseil Électoral Provisoire (CEP), qui selon le parti n’inspire pas confiance. L’OEA avait même recommandé la nomination de nouveaux membres au CEP, afin d’inspirer confiance au peuple haïtien.

Claude Joseph qui poursuit les démarches de Jovenel Moïse, doit à tout prix laisser la commande du pays à un président Provisoire et un gouvernement légitime et consensuel à la tête du pays. Précisons que, le président du sénat Joseph Lambert nommé président provisoire par 8 sénateurs dit être sur de bonnes pistes et continue les consultations pour avoir plus de secteurs validant sa présidence provisoire après l’assassinat de Jovenel Moïse.

Wallace Elie.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page