Opposition: Jean-Charles Moïse a vendu la mèche

Sur la Radio Scoop FM, l’ancien Sénateur Jean-Charles Moïse a présenté une opposition morcelée où chaque groupe de l’opposition avait son propre président pour remplacer Jovenel Moïse le 7 février dernier.

Une opposition divisée en plusieurs parties a en sa poche quatre éventuels présidents, un groupe a soutenu Mécène Jean Louis, un autre madame Wendelle Coq Thelot, un troisième groupe Yvickel Dabrezil et même une autre carte Joseph Lambert pour remplacer Jovenel Moïse au terme de son mandat constitutionnel le 7 février dernier.
Selon le leader de Pitit Dessalines, un groupe politique de l’opposition était réellement derrière le coup Yvickel Dabrézil.

Une branche de l’opposition ne cesse de qualifier, l’ancien Sénateur Jean-Charles Moïse comme une carte du pouvoir en place pour détourner la population sur les vraies revendications populaires.

Image 7

Bouton retour en haut de la page