Opinion publique : Le régime PHTK, le fléau qui ravage les institutions républicaines.

 

« C’est sous le régime PHTKiste que la république connaît ; l’impunité et la corruption la plus totale de notre existence comme nation. Ajouté à tous ses maux, l’insécurité, qui ressemble à une affaire d’état. » expriment des citoyens interrogés par image7 haiti

Opinion publique : Le régime PHTK, le fléau qui ravage les institutions républicaines. - CEP, Joseph jouthe, Jovenel Moïse

Sous l’ère PHTK 1res et 2e versions, l’impunité, la partisanerie fait bon ménage. Des officiels sont impliqués dans des massacres, des corruptions et insécurité foncière, et sont toujours à leurs postes et circulent comme si de rien n’était. Conclut-on dans leurs approches.

Le kidnapping et homicides volontaires sous la direction des officiels décorent le parcours honteux du régime PHTK. Des policiers se font kidnappés, certains pour avoir dénoncé, les mauvaises manœuvres des autorités, tandis que d’autres sont humiliés, filmés devant les caméras des bandits du groupe armés « 400 mawozo », en le forçant de garder son arme déchargée. Ils se réfèrent à l’inspecteur divisionnaire de la Police assassiné au Cap-Haïtien, ainsi que le vidéo des hommes armés de 400 mawozo, filmant un policier qu’ils ont kidnappés.

« S’en est un de trop, la vase s’est débordée, le peuple en a marre des dérives du pouvoir en place. » martèle un jeune militant, s’identifiant être du parti Lavalas. Toutefois, le peuple haïtien prévoit de dire non une bonne fois pour toute, le 7 février 2021. Ils vont dire non à l’insécurité, l’impunité, la corruption le non-respect de droits de l’homme, la vie chère, le kidnapping, et surtout non à des politiciens véreux et sangsues qui privent la population de son sang.
Selon des hommes de l’opposition démocratique.

Wallace Elie
Communicateur Social/Journaliste.

Bouton retour en haut de la page