Actualités

Nomination de Normil Rameau à la tête de la PNH : Une entrave inexplicable et une population en détresse

Le vendredi 14 juin 2024, le gouvernement de Garry Conille a annoncé la nomination de Normil Rameau au poste de Directeur général de la police nationale d’Haïti (PNH). Cependant, plus de trois jours après cette annonce, aucun arrêté officiel n’est encore venu confirmer cette désignation. Cette absence d’officialisation a permis à l’opposition de commencer à mettre en place des obstacles pour empêcher l’installation de Rameau.

La tâche s’avère particulièrement ardue pour le nouveau gouvernement de Garry Conille qui tente de faire installer Normil Rameau à la tête de la PNH. Malgré sa nomination vendredi dernier, le poste reste à ce jour non confirmé par un arrêté officiel. Cette situation soulève des questions : qu’est-ce qui bloque concrètement l’installation de Normil Rameau ? Quelle est la nature de cette résistance ?

Il est difficile de déterminer avec précision les véritables obstacles à l’installation de Normil Rameau. Néanmoins, des militants et membres de l’opposition, notamment Rony Timothée, critiquent sévèrement cette nomination. Lors d'une conférence de presse tenue le lundi 17 juin, Rony Timothée a mis en garde Garry Conille. Il considère que Rameau, ayant déjà échoué à ce poste par le passé, n’est pas la personne adéquate pour sortir le pays de la crise actuelle. Selon Timothée, choisir Rameau est un affront à la société haïtienne.

Bien que la nomination soit faite, l’absence d’officialisation maintient le pays dans un état d’incertitude. Pendant ce temps, la population haïtienne continue de souffrir de l'insécurité et de la misère.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page