Moïse Jean Charles s’écarte des mobilisations du secteur démocratique et populaire

Le secteur démocratique et populaire lance encore une fois, un appel à la mobilisation populaire pour ce 17 octobre 2020. Si on peut croire le porte-parole du secteur démocratique et populaire, Me André Michel, les raisons pour gagner les rues sont multiples, ils vont manifestés pour demander Justice pour Me Dorval Monferrier et la mise en place d’une commission d’enquête internationale. À fait savoir les opposants du pouvoir lors d’une conférence tenue au Champs-de-Mars, non loin du monument érigé en mémoire du père fondateur de la Nation, Jean Jacques Dessalines.

De son côté, Nenel Cassy qui a participé à la conférence, prend le temps pour énumérer des principaux dirigeants et représentants d’organisations forts quand il s’agit de mobilisation : Don kato (Antonio cheramy); Evalière Beauplan, Youri Latortue et Moise Jean Charles, une déclaration que Moïse Jean Charles dément catégoriquement, en affirmant qu’il n’avait pas été contacté par Nenel Cassy pour la mobilisation du 17 Octobre 2020, et affirme qu’il ne sera pas avec le secteur démocratique et populaire lors de cette mobilisation.

La suite après cette publicité

Avec les mêmes objectifs, déloger le locataire du palais National Jovenel Moïse, demander justice pour Grégory St Hilaire assassiné à l’intérieur de l’Ecole Normale Supérieure (ENS), et justice pour tous ceux et celles assassinés dans les quartiers populaires. Moise Jean Charles affirme qu’il sera dans le Nord du pays pour continuer à réclamer justice et de meilleure condition de vie pour la population haïtienne.

Wallace Elie
Journaliste /IMAGE7

Bouton retour en haut de la page