Missionnaires enlevés : les deux des 17 otages libérés sont malades

Les deux otages libérés par les hommes de 400 mawozo dimanche 21 novembre après plus d’un mois de séquestration se trouvent dans un état critique a confié Miami Herald.

Le gang 400 mawozo a décidé de relâcher deux des dix-sept missionnaires kidnappés à Ganthier, le 16 octobre dernier sans verser aucune rançon selon le journal Miami Herald. Le quotidien a poursuivi que ces otages libérés sont très âgés et leur état de santé se détériorent de plus en plus.

Par ailleurs, les adultes et les enfants sont toujours gardés par le groupe armé en attendant le versement de 17 millions de dollars américains pour leur libération.

Parallèlement, le gouvernement américain a salué la libération des deux de ces missionnaires en attendant la libération des autres.

P.F / Image 7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page