Traitements inhumains de migrants : le président Biden promet de sanctionner les agents fautifs

Après avoir humilié et déporté des migrants haïtiens appréhendés à la frontière américano-mexicaine, le Président américain Joe Biden annonce des sanctions contre les agents ayant participé à ces actes inhumains.

Le Président américain s’est finalement prononcé sur le sort des migrants haïtiens maltraités et humiliés sur la frontière américano-mexicaine. En ce sens, le chef de la Maison Blanche a condamné ces actes et s’est dit embarrassé par ces odieux. Il prévoit des sanctions pour tous les agents impliqués dans cette barbarie. Parallèlement, face à une levée de bouclier, les États-Unis ont adouci le processus de rapatriement des Haïtiens.

La suite après cette publicité

Face au mépris des autorités américaines vis-à-vis du sort des milliers de migrants haïtiens, l’envoyé spécial des États-Unis en Haïti Daniel Lewis Foote a présenté sa démission au chef de la Diplomatie américaine, Antony Blinken.

Image 7

Bouton retour en haut de la page