Michel Martelly parle pour la première fois de sa candidature en 2022 et applaudit Jovenel Moïse

Au cours d’une tournée avec son groupe musical, sweet micky a Hinche à l’occasion de la fête patronale de la ville, Michel Martelly a abordé plusieurs points de l’actualité politique dont le dossier des derniers décrets relatifs à la sécurité publique publiés par le président Jovenel Moïse.

Il a félicité Jovenel Moïse pour ses bonnes réalisations à la tête du pays dans un laps de temps après avoir été empêché durant les trois (3) premières années de son mandat (Peyi lock). Pour les cas de kidnapping à répétition que connaît la Capitale haïtienne, Michel Martelly souligne que son administration avait abordé le problème de différente manière en utilisant les moyens technologiques pour freiner les kidnappeurs car les opérations policières ne sont pas souvent les seuls moyens adéquats.

Michel Martelly supporte les décrets de Jovenel Moïse sur la sécurité. Pour lui, les fauteurs de troubles auront leurs (bouchons). Il félicite le projet de courant 24/24 de Jovenel Moïse parce qu’il croit qu’on ne peut pas penser développement sans l’Energie électrique. L’Etat doit accompagner le secteur privé pour créer des emplois afin qu’il y ait moins de pressions sur le dollar déclare l’ancien président de la République.

Michel Martelly croit qu’il y aura effectivement des élections dans le pays car c’est le seul moyen pour éviter le pays de la transition qui mettra, selon lui, le pays dans plus de crises.

Il dit qu’il faut aller aux urnes pour arrêter cette transition qui met le pays dans plus de crise.

Le prédécesseur de Jovenel Moïse rappelle que 2022 concerne lui, sa famille et son équipe politique « sak pa kontan anbake » a relâché l’homme de sweet micky. Son support incommensurable à Jovenel Moïse met fin aux rumeurs faisant croire qu’il y avait des divergences entre eux.

image7

Bouton retour en haut de la page