Meurtre de Jovenel Moïse: Interdiction de départ contre le responsable d’une société de sécurité, Corvington Reynaldo

Dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du chef d’État de la nation, le chef du parquet de Port-au-prince Me Bed-Ford Claude, a demandé au Directeur Général de l’immigration et de l’émigration d’empêcher Corvington Reynaldo de laisser le pays.

Dans une correspondance du Parquet de Port-au-prince adressée au Directeur Général de l’immigration et de l’émigration Joseph Cianciulli, le chef du Parquet de la Capitale a demandé au responsable en chef de l’immigration et de l’émigration de passer des instructions formelles afin d’empêcher le citoyen Corvington Reynaldo, propriétaire de Corvington Courier & Security Services, de laisser le pays par les différentes voies existantes. Ce dernier serait impliqué dans l’assassinat du Président Jovenel Moïse, une telle infraction punie par l’article 240 et suivant du code pénal haïtien.

Meurtre de Jovenel Moïse: Interdiction de départ contre le responsable d'une société de sécurité, Corvington Reynaldo - Corvington Reynaldo

Rappelons que le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles a informé que plusieurs auteurs de ce crime odieux sont déjà arrêtés par les forces de l’ordre.

Image 7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × cinq =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol