Mathias Pierre tente de confirmer la durée du mandat de Jovenel Moïse

En Haïti, les gens qui n’ont pas de position ou de conviction politique, celui qui dénonce pour après cohabiter quand il a de l’intérêt ont les appels « ABOLOTCHO ». C’est toutefois le nom qu’on a attribué depuis un certain temps à l’ingénieur, homme d’affaires et politicien, Mathias Pierre.

Mathias Pierre après sa nomination comme Ministre chargé des affaires électorales auprès du premier ministre des affaires électorales par le président Jovenel Moïse don’t il a contesté l’élection en 2016-2017, l’opinion publique n’a pas cessé de critiquer sa position d’Abolotcho, surtout à quelques jours du 7 février 2021. En effet Mathias Pierre dans une interview avec le Journaliste Garry Pierre Paul Charles tente de justifier l’échéance présidentielle de Jovenel Moïse pour le 7 Février 2022.

Au cours de cette intervention, l’ingénieur Mathias Pierre, précise que le président est prêt à organiser les élections avec ou sans cette nouvelle Constitution. Cette velléité du président Jovenel Moïse d’organiser les élections avec un CEP, contesté par la majorité des partis politiques du pays, et ceci même le parti PHTK dont il est issu, ressemble à la volonté de ce dernier de sélectionner son mentor Joseph Michel Martelly, pour la pérennisation du pouvoir PHTK en Haïti, pensent des citoyens.

La réalisation des élections honnêtes, crédibles et démocratiques en Haïti est impensable puisque les partis politiques premiers concernés par les élections, ne font pas confiance au CEP nommé de manière inconstitutionnelle par le président Jovenel Moïse. Cela sous entend que le poste donné à Mathias Pierre est un moyen du président Jovenel Moïse de faciliter ce dernier à goûter sa part du gâteau, à quelques jours de la fin du mandat présidentiel, le 7 février 2021 selon l’opposition.

Wallace Elie
Communicateur Social /Journaliste.

Bouton retour en haut de la page