Massacre à la Saline : les états unis réclament Justice pour les victimes

C’était dans la nuit du 13 au 14 novembre 2018, à la suite des combats éclatés entre deux (2)  gangs rivaux dans le quartier de la saline où de nombreuses personnes ont été assassinées innocemment. Selon le premier rapport des organisations de défense et des droits de l’homme, RNDDH, c’est un groupe de gang proche du pouvoir en place sous l’ordre des dirigeants du pouvoir en place et en complicité de quelques policiers qui ont massacré ces innocents pour des causes politiques.

La direction de la police judiciaire, dans son rapport à cet effet, a recommandé aux autorités judiciaires l’audition de l’ancien directeur du ministère de l’Intérieur et de la collectivité territoriale Fednel Monchery et l’ancien maire de Port-au-Prince Monsieur Duplan ainsi connu.

Massacre à la Saline : les états unis réclament Justice pour les victimes - les etats unis

 

Deux ans après, la justice traîne encore avec ce dossier. Fednel Monchery a plutôt dénoncé un complot à son égard au lieu d’aller répondre aux questions de la justice. C’est dans ce contexte que : « Les États-Unis renouvellent leur appel à la justice pour les victimes de la saline. Nous demandons instamment au gouvernement haïtien d’accélérer et d’intensifier ses efforts pour traduire les auteurs en justice. »

Renald Pierre
Journaliste/image7

Bouton retour en haut de la page