Manifestation du 31 janvier 2021 : 33 observateurs internationaux vont être présents, communique Me André Michel

Le dirigeant de la direction politique de l’opposition démocratique, Me André Michel, fait savoir à travers un tweet, que depuis 31 janvier 2021, 33 observateurs internationaux vont être présents dans le pays dans le but d’observer le déroulement des mouvements populaires, constater les actes de violation des droits humains. 

La manifestation annoncée pour le 31 janvier prochain débutera par-devant l’église Saint Jean Boscon, aux environs 1 heure de l’après-midi, pour prendre fin devant le Palais national, précise Moïse Jean-Charles ce 29 janvier 2021 dans la presse.

Faisons ensemble un mouvement de protestation. Pourquoi à chaque cas, un mouvement est organisé, argue le leader du parti politique « Pitit Desalin ». Après l’enlèvement d’un avocat, d’un médecin, ou autres, le secteur concerné fait des mouvements de rue, continue-t-il.

 « Nous lançons cet appel pour le 31 janvier 2021 en vue de soulever la conscience de la population. Nous devons faire un soulèvement pour dire à Jovenel Moïse que son mandat est arrivé à terme et pour mettre fin à ce système explique l’ancien sénateur. La manifestation du dimanche prochain va être prolongée jusqu’à 7 février 2021, laisse croire Moïse Jean-Charles en continuant  ».

D’après le programme alimentaire mondial (PAM), près de 6 millions haïtiens vont être en situation d’insécurité sous peu, mentionne l’ancien élu de Milot.

Soulignons que, bon nombre de structures politiques de l’opposition se mettent d’accord pour une transition de deux ans, pour un gouvernement composé de 13 ministères, un président parmi les juges de la cour de cassation. Cependant, le parti politique Fanmi Lavalas ne partage pas ces décisions.

C. E/Image7 

Bouton retour en haut de la page