L’OEA insiste sur des élections générale en Haïti pour remplacer les élus

Suivant de très près la situation qui se déroule actuellement dans le pays, l’Organisation des États Américains (OEA) dans un communiqué en date du 9 février, dit soucieux du respect des droits humains et de l’indépendance des pouvoirs.

« Le Secrétaire Général de l’OEA, porte un intérêt essentiel à la protection des institutions démocratiques et des droits politiques des citoyens. Il est fondamental que les institutions étatiques travaillent ensemble pour résoudre les problèmes qui affectent Haïti », ont-ils écrit

L’OEA insiste sur des élections générale en Haïti pour remplacer les élus - élections, Jovenel Moïse, OEA

Toutefois, l’OEA dans ce communiqué renouvelle son appui au processus électoral, tout en précisant que c’est la seule option pour remplacer le président Jovenel Moïse et ceci le 7 Février 2022. « le Secrétaire Général de l’OEA renouvelle son appui au processus électoral tout étant la seule option confirmée à la charte démocratique pour remplacer le président constitutionnel actuel par un autre président le 7 Février 2022. »

Entre-temps, le gouvernement collecte des fonds, effectue des rencontres pour la réalisation des prochaines élections en Haïti. Comme l’avait annoncé le président Jovenel Moïse, 20 millions de dollars du fonds fiduciaire ont été débloqués pour l’avancement du processus électoral a annoncé le Mathias Pierre. « Un montant de 20 millions de dollars américains vient d’être déposé dans le « basket fund » par l’Etat haïtien en vue de l’organisation du référendum et des élections.

Wallace Elie
Communicateur Social /Journaliste.

Bouton retour en haut de la page