Les journalistes ont foulé le macadam pour denoncer les brutalités policières

Plusieurs dizaines de journalistes ont investi les rues de la capitale haitienne ce jeudi 28 janvier pour dénoncer les exactions des policiers sur certains de leurs confrères.

Comme annoncé depuis plusieurs jours, quelques dizaines de journalistes issus de différents medias ont descendu dans les rues de Port-au-Prince pour dénoncer à haute voix les brutalités policières dont ils sont victimes depuis plusieurs années dans le pays.

Par ailleurs les travailleurs de la presse ont fait savoir aux policiers qu’ ils ne sont pas leur ennemi. Ils ont rappelé les articles 28, 28-1 et 28-2 qui guide le travail des journalistes au regard de la loi.

Les journalistes ont foulé le macadam pour denoncer les brutalités policières -
Au début de la marche des journalistes. haïtiens contre les brutalités policières. Le 28 janvier 2021. ©AMELIE BARON

Parallèlement, les noms de certains journalistes assassinés dont Rospide Pétion, Nehemie Joseph ont été scandé sur le parcours et pour qui, les journalistes réclament justice.

Rappelons qu’au cours des recentes mobilisations plusieurs journalistes ont été victimes de brutalités policières.

Image 7

Bouton retour en haut de la page