Les bandits du village-de-Dieu vont être démantelés, veut faire croire Garry Desrosiers

La police nationale d’Haïti(PNH), depuis la première semaine du mois de mars a débuté une série d’opérations au boulevard Harry Truman dit Bicentenaire en vue de déloger les bandits du village de Dieu dont la bande armée dénommée 
« 5 segond ». Depuis lors, le bilan est zéro, indique le porte-parole adjoint de la police nationale, Garry Desrosiers, ce 11 mars 2021.

Il y a une population paisible aussi qui habite au village de Dieu, des citoyens honnêtes qui sont en otage, souligne Garry Desrosiers. La police fera tout ce qui est possible pour épingler ces bandits qui ont mis cette population en otage, continue-t-il.

L’inspecteur de police enchaîne en indiquant que le respect de la vie humaine est au centre de toutes opérations policières, nous devons toujours éviter des dommages. Ce qui est certain, nous arriverons un jour à la libération de cette population mise en otage par des bandits, au village de Dieu. Les minutes jouent en faveur de la police nationale, ajoute-t-il d’un air confiant.

« La PNH a techniquement un mode opératoire, “ breathing », entre autres. Il y a des considérations à faire. Ce sont des bandits qui peuvent tirer comme ils veulent, les policiers sont des professionnels donc il faut être patient, argumente le membre du haut commandement de l’institution policière tout en rappelant que la population a un rôle à jouer dans le travail de la police nationale ».

Les opérations policières vont continuer au village de Dieu jusqu’au démantèlement des bandits, laisse croire Garry Desrosiers.  « La police peut faire un retrait mais elle ne va jamais abandonner  », soutient le porte-parole de la Police.

Parallèlement la seconde voix officielle de la Police Nationale d’Haïti fait savoir qu’il n’est pas au courant si le rappeur, membre du groupe Barikad Crew, Daniel Darius, dit Fantom est recherché par la justice.

C. E/Image7 

Bouton retour en haut de la page