« Les assassins de Jovenel Moïse se regroupent pour former un gouvernement de pacotille » dénoncent les jovenelistes

Le 7 Décembre 2021, marque 5 mois depuis que l’ex président haïtien Jovenel Moïse a été lâchement assassiné par un commando armé, dans la nuit du 6 au 7 Juillet dernier 2021 en sa résidence privée à Pèlerin. Les ex ministres et proches du défunt président regroupant sous le nom collectif « Jovenelistes », dénoncent le gouvernement d’Ariel Henry, qui cherche selon eux à étouffer l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse.

« Le président Jovenel Moïse a été lâchement assassiné par un groupe de politiciens véreux à la solde d’oligarques corrompus se servant de l’État comme domaine privé… Les assassins de Jovenel Moïse se regroupent au sein d’une alliance opprobre de criminels pour former un gouvernement de pacotille avec à sa tête le putschiste Ariel Henry. » écrit le Rassemblement des Jovenelistes pour la Démocratie (RJD) dans une note de presse.

En effet, le RJD qui regroupe d’anciens dignitaires de l’Etat proches de Jovenel Moïse excluant la famille du défunt, dénoncent le gouvernement dit de pacotille, d’Ariel Henry en dénonçant ; l’élimination de toute preuves et disculpant les assassins de Jovenel Moïse; faisant obstacle à toute enquête indépendante nationale ou internationale ; redonnant l’État aux oligarques corrompus ; rétablir les contrats d’électricité de la honte ; enfin bloquant les chantiers de développement initiés par Jovenel Moïse, ont-ils précisé dans leur note.

Notamment, ils se réjouissent de leur conviction à combattre pour que justice soit rendue au Président Jovenel Moïse, les Jovenelistes lancent un message clair pour commémorer le 5ème anniversaire de la mort de Jovenel Moïse, au gouvernement d’Ariel Henry, « vous ne pouvez pas altérer ni interrompre la quête de justice du peuple haïtien, vous avez choisi de vous mettre dans la poubelle de l’histoire, vous y resterez. » lancent les Joveneliste à l’endroit du gouvernement de « Pacotille » d’Ariel Henry et ses alliés « assassins » lit-on dans la note.

Wallace Elie

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page