Actualités

Les agents de la Brigade de Surveillance des Aires Protégées (BSAP) sont désormais soumis à une interdiction de port d’armes

Les agents de la Brigade de Surveillance des Aires Protégées (BSAP) se voient désormais interdire le port d’armes à feu sur l’ensemble du territoire de la République, à compter de ce lundi 29 janvier 2024, selon une décision du gouvernement d’Ariel Henry.

Cette mesure intervient quelques jours après la révocation du Directeur de la BSAP, Jeantel Joseph. Le gouvernement a annoncé des sanctions pour tout agent enfreignant cette interdiction.

Par ailleurs, les membres du personnel affectés à l’Agence Nationale des Aires Protégées (ANAP) sont priés de se rendre au bureau du Ministère de l’Environnement le plus proche afin de se faire recenser.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page