L’émissaire américain Brian Nicholls prône une fusion entre l’accord Montana et celui d’Ariel Henry

Deux émissaires américains sont en Haïti pour rencontrer les acteurs politiques et de la société civile. Parmi eux, figure Brian Nicholls qui opte pour une fusion entre l’accord proposé par le Premier Ministre Ariel Henry et celui signé à Montana. C’est ce que rapporte la Radio Télé Métronome ce vendredi 1er octobre 2021 sur Twitter.

Ces deux émissaires américains sont Brian Nichols et Juan Gonzalez. Ils font, tous deux, partie de l’administration Biden. Après la démission de l’envoyé spécial Daniel Lewis Foote, ils sont venus en Haïti pour rencontrer les acteurs autour de la crise actuelle.

La suite après cette publicité

D’après ce qu’avait rapporté Me André Michel, le Secteur Démocratique et Populaire (SDP) devait les rencontrer le jeudi 30 septembre. Entretemps, Brian Nichols aurait soutenu l’idée de fusionner les accords proposés par la société civile (Montana) et le PM Ariel Henry, à en croire le message de Radio Télé Métronome.

Reste à savoir si cette volonté sera mise en œuvre, à savoir si les deux accords seront fusionnés, question de trouver une plus large inclusion dans la démarche pour résoudre la crise haïtienne.

Image7

Bouton retour en haut de la page