Coopération

Le Sénateur Joseph Lambert reconnu coupable de violation des droits humains par les États-Unis

Le Secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken a annoncé ce vendredi 4 novembre que le Sénateur du Sud-est Joseph Lambert est interdit de rentrer aux États-Unis pour corruption et violation des droits humains.

Après avoir frappé de restrictions de visa par le Canada, le Sénateur Joseph Lambert est déclaré Persona non grata sur le sol américain. L’annonce a été faite par le chancelier américain Antony Blinken a reproché au président du sénateur de connivence avec des gangs armés et le blanchiment des avoirs.

L’insécurité qui s’installe dans le pays résulte de la complicité des leaders politiques entre autres.

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page