Le secteur démocratique et populaire va porter plainte contre Léon Charles DGPNH et consorts

Concernant la journée de mobilisations du 18 novembre 2020, où un militant a été assassiné, le secteur démocratique et populaire (SDP) informe qu’il portera plainte contre le Directeur Général de la Police Nationale d’Haiti (PNH) ce lundi 23 novembre à 11 heures du matin, a tweeté le porte-parole du secteur André Michel.

La manifestation du 18 novembre dernier, du secteur démocratique et populaire a connu pas mal de représailles du côté des policiers, plusieurs manifestants ont été malmenés par la Police et, on a enregistré 1 mort.

Le secteur démocratique et populaire a décidé de déposer une plainte contre Léon Charles, nouveau Directeur Général de la PNH, « pour assassinat, tentatives d’assassinat, association de malfaiteurs et violation des droits humains. » rapporte Me Andre Michel qui a toutefois rappelé que « les actes criminels du 18 novembre ne resteront pas impunis ».

Soulignons que, ce même 18 novembre l’autre branche de l’opposition, celui de Jean-Charles Moïse leader de Pitit Dessalines, a aussi organisé une manifestation devant l’Ambassade américaine en Haïti qui s’est déroulée, dans la plus grande sérénité, a-t-on constaté. Cependant Moïse Jean Charles a déclaré que la manifestation du secteur démocratique et populaire n’a pas été notifiée à la Police Nationale d’Haiti (PNH).
Cela explique selon l’ex-sénateur, les réactions des policiers face à la manifestation du secteur démocratique et populaire le 18 novembre dernier.

Wallace Elie
Communicateur Social / journaliste.

Bouton retour en haut de la page