Le secteur démocratique et populaire est sur son pied de guerre face au pouvoir PHTK. 

Le secteur démocratique et populaire est sur son pied de guerre face au pouvoir PHTK.  - André Michel, Jean-Charles Moïse, opposition, secteur démocratique et populaire

« Le Secteur Démocratique et Populaire demandent à ses sympathisants, cadres, militants et dirigeants de se constituer en Avant-garde Politique pour accompagner la Population dans la dernière phase du Combat pour chasser Jovenel Moise, PHTK et leurs alliés du pouvoir » lit-on dans une note du secteur démocratique et populaire datant le 7 janvier 2021. 

Portant la signature de l’ingénieure Marjory Michelancienne ministre à la condition féminine et aux droits des femmes, membre active de l’opposition et porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, la militante dit réitérer son attachement à la lutte pour la mise en place d’une Transition de rupture capable de conduire vers la réalisation d’une Conférence Nationale Haïtienne Souveraine, la réalisation des procès de la dilapidation des 4.2 milliards de dollars américains du Fonds PETROCARIBE et des autres crimes financiers, les procès des cas avérés de violations de Droits Humains entre autres. 

Un mois avant la date, qui fait peur 7 février 2021, où selon l’opposition la fin du mandat de Jovenel Moïse au pouvoir. L’opposition sur son pied de guerre annonce la couleur, avec un calendrier chargé, avec des mobilisations sans relâche pour forcer Jovenel Moïse à respecter la constitution de 1987 amendée. Réclame l’opposition démocratique. 

Wallace Elie
Communicateur Social/Journaliste

Bouton retour en haut de la page