POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Politique

Le Premier ministre Ariel Henry serre l’étau autour du 7 février 2022

Le chef du gouvernement haïtien Ariel Henry ne souhaite pas quitter la Primature après 7 février 2022. Il a indiqué que le prochain président sera élu démocratiquement et populairement tout en balayant subtilement les velléités du Conseil National de Transition d’élire les membres qui devaient diriger la transition de rupture.

La date butoire du 7 février 2022 avance, les acteurs politiques s’affrontent pour le pouvoir politique. Le Premier ministre Ariel Henry n’entend pas laisser le pouvoir même au delà du 7 février 2022. L’étau se resserre, le chef de la Primature a lancé une mise en garde aux acteurs de Montana en leur annonçant que le prochain président du pays sortira des urnes.

Cependant, le Conseil National de Transition met le cap sur l’organisation des élections des membres de la transition, il a déjà établi son calendrier électoral qui prendra fin le 31 janvier prochain avec la publication définitive des résultats des élections. Dans ce contexte politique délétère, le chef du gouvernement a glissé un tacle aux acteurs de Montana en leur disant: « Le prochain locataire du palais national sera élu démocratiquement et populairement « . Subtilement, il a invité les signataires de l’accord de Montana à abandonner leur projet tout en leur tendant la main afin d’initier un dialogue franc et sincère pour arriver à une solution concertée et haïtienne à la crise politique.

Signalons que plusieurs acteurs politiques croient que le mandat du Premier ministre Ariel Henry prendra fin le 7 fevrier 2022, en ce sens, il doit partir pour faciliter la mise en place de la vraie transition de rupture.

P.F/ Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page