Le pouvoir et l’opposition : même « Sendenden » ?

Depuis plusieurs années, une lutte acharnée est déclarée en Haïti pour la prise et le contrôle du pouvoir.

Pendant 10 ans, l’opposition politique est en dehors du pouvoir en raison de l’avènement du PHTK dans le sphère du pouvoir public, qui pendant cette décennie ne réalise aucun progrès dans le pays, il a instauré la corruption généralisée au niveau de l’Etat en plus la prolifération des gangs dans le pays.

Face à ce constat criant, l’opposition se bat pour avoir le contrôle du pays. À quelle fin ? Une opposition plurielle et divisée ne peut en aucun cas apporter l’espoir dans ce petit pays de grande histoire où la majorité vit dans le marasme économique et dans la crasse sans l’espoir d’un avenir meilleur.

Il est temps de bannir la politique<< ôte-toi que je m'y mette>>, ce modèle politique contribue à l’enrichissement d’une oligarque au détriment de la population qui croupit dans la misère.

L’opposition en quête du pouvoir et le pouvoir veut se perdurer à quel objectif ? L’opposition veut-elle retourner pour donner l’espoir ou pour continuer les actes sur le gouvernement de Privert ?
et le pouvoir pour en finir avec la société?

Un ensemble d’interrogations qui méritent d’être claires afin de comprendre quelques directions données à ce petit pays meurtri par ses propres fils

Image7

Bouton retour en haut de la page