Le mandat des Juges d’instruction, Jean Wilner Morin, Chavannes Etienne et Emmanuel Vertilaire n’est pas renouvelé par l’exécutif.

L’Association Professionnelle des Magistrats (APM) dénonce le pouvoir exécutif qui ne renouvelle pas le mandat des juges instruisant le dossier impliqués les membres du pouvoir en place.

Dans une position, l’Association Professionnelle des Magistrats (APM) déplore le pouvoir exécutif dans la lenteur des nominations des juges et de renouvellement des mandats de certains d’autres.

Par ailleurs, trois juges instruisant des dossiers liés directement au régime en place se voient leurs mandats ne sont pas renouvelés tels sont le cas du Juge Chavannes Etienne en charge du Dossier du massacre de la Saline, Emmanuel Vertilaire de l’affaire de Café Trio au Cap Haïtien et le Président de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH) Jean Wilner Morin.

Le président de l’Association Professionnelle des Magistrats (APM) Marthel Jean-Claude qualifie le comportement de l’exécutif comme une interférence dans l’indépendance du Pouvoir Judiciaire et aussi une violation flagrante de la constitution.

N’est-elle pas une stratégie de la part du pouvoir pour pérenniser l’impunité en Haïti ?

Bouton retour en haut de la page