POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
OPINION

Le dossier de l’enquête sur l’assassinat de Me Dorval, Netty, Diego et autres, tombé aux oubliettes

Le discours fallacieux de certains membres de l’ancienne opposition politique s’éclate en plein jour. Leur comportement avait traduit leur volonté de s’accaparer du pouvoir avec leur discours populiste, bondé de mensonges de toutes sortes.

Les membres de l’ancienne opposition politique avaient reproché le Président Jovenel Moïse de bloquer l’enquête sur l’assassinat du Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval, qu’il aurait lui-même instruit d’assassiner en raison de sa position. Ils ont aussi critiqué, à l’époque, l’Administration Moïse d’avoir assassiné, d’après eux, les journalistes Diego Charles et Antoinette Duclaire (Netty).

Le Président Jovenel Moïse a été assassiné depuis le 7 juillet 2021. Neuf mois après, le dossier de l’assassinat de ces personnalités est toujours bloqué au niveau de la Justice. Cependant, ces hommes qui avaient un discours farouche à l’endroit du feu Président Jovenel Moïse, notamment Me André Michel, se baignent au pouvoir d’Ariel Henry qui a été, pourtant, la dernière volonté du 58e Président d’Haïti avant son assassinat.

Même un jour, les membres de cette ancienne opposition politique, qui se la coulent douce actuellement au pouvoir, n’ont osé lever le petit doigt pour continuer de réclamer Justice pour toutes les personnes assassinées. Certains observateurs opinent sur le silence complice de ces acteurs politiques, concluant que le discours avait été bondé de mensonges et de recherche d’intérêts personnels. Au lieu de défendre les assassinés, les membre du Secteur Démocratique et Populaire (SDP) ont fait la sourde-oreille aux revendications des militants qui ne cessent de réclamer Justice pour leurs camarades de combat tombés dans des conditions tragiques.

En Haïti, les politiciens mentent comme un arracheur de dents, la folie du pouvoir les rend aveugles et insensés.

P.F. / Image 7

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter
Bouton retour en haut de la page