Le CASEC Wilkens Dicette libéré contre rançon

Le chef du cartel de CASEC de la deuxième section de Petit-Goâve est en enfin libéré contre rançon dans la soirée du jeudi 6 mai 2021.

Le Coordonnateur du Conseil d’Administration de la Section Communale de la deuxième section de Petit-Goâve, Wilkens Dicette, a été libéré contre rançon dans la soirée du jeudi 6 mai, tout près de l’hôpital de l’université d’État d’Haïti (HUEH). L’information a été confirmée par ce dernier sur Radio Caraïbes à l’édition de nouvelle Premye Okazyon.

Monsieur Dicette a remercié les habitants de la commune de Delmas et ceux de Petit-Goâve pour leur solidarité au moment où il souffrait de cette séquestration.

Le CASEC Wilkens Dicette a informé qu’ il va rester dans la Capitale pendant pour se faire soigner de ses brûlures aux mains.

Rappelons que les habitants de la commune de Petit-Goâve ont barricadé la route pour exiger la libération de ce dernier.

Image 7

Bouton retour en haut de la page