Le cas Lambert, le jeu de l’opposition

À quelques jours de la fin du quinquennat de Jovenel Moïse le 7 février prochain, une partie de l’opposition politique cherche une alliance avec Joseph Lambert pour remplacer Jovenel Moïse.

Le destin du pays est entre les mains des jeunes conséquents et non l’opposition politique. Elle appliquera la politique « ôte-toi que j’y mette » à leur bonheur et non celui de la collectivité.

Le cas Lambert, le jeu de l'opposition - Joseph Lambert

Cette opposition jouant le double jeu, cherche à renverser Jovenel Moïse pour mettre son ami Lambert au poste de président de la République pour consolider ses intérêts désormais clairs et nets. Donc le discours véhiculé à la radio est une anesthésie pour soulager les maux de la population sans pour autant prendre en considération les douleurs post-opératoires de leur mouvement.

Les leaders politiques de l’opposition ont le compte à rendre à la population sur le « cas Lambert », un zélé du pouvoir.

Jovenel Moïse et l’opposition les deux frères jumeaux se mettant ensemble dans la destruction de l’avenir de ce petit pays.

Image7

Bouton retour en haut de la page