« Lanmò san jou » a parlé

Dans une note vocale circulant sur les réseaux sociaux le chef de « 400 Mawozo » précise qu’il va bien et qu’il n’a pas été touché par balle. « Ils ne peuvent pas m’atteindre, car quand je sors dans les rues c’est comme un président. J’ai mon propre cortège de soldats pour me libérer la route. » précise t-il.

Cependant, il confirme que certains de ses soldats se sont affrontés avec les forces de l’ordre et des voitures ont été confisquées par la Police. « Mes soldats ont croisé un back up de police, leur voitures ont été touchées, et ils ont laissé les voitures. » confirme t-il.

Rappelons que les informations étaient que, des hommes armés du gang 400 Mawozo ont croisé la route d’une patrouille de police, et dans les échanges de tirs, le chef de la bande armés aurait été touché et que son cas était plutôt compliqué. Une information qui serait fausse pour « Lanmò san jou » chef des « 400 Mawozo ». Notons que cependant, la voix entendue laisse entendre un Lanmò san jou qui ne parle pas avec le même courage qu’avant.

W. E/Image7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Bouton retour en haut de la page