L’ancien Sénateur Evalière Beauplan s’aligne à l’accord de Montana

Après cinq ans de combat contre le régime en place, l’ancien Sénateur du Nord-ouest Evalière Beauplan semble voir un lendemain meilleur pour le peuple à partir de la signature de l’accord de Montana.

L’accord de la société civile qui cherche à trouver une solution concertée à la crise politique en Haïti, semble avoir rallié à beaucoup de leaders. C’est le cas de l’ancien Sénateur du Nord-Ouest, Evalière Beauplan, qui a exprimé sa position favorable sur cet accord. « Lè moman yo difisil, yon vrè lidè dwe swiv wout ki pap deranje batay pèp la » a écrit l’ancien élu parlementaire.

La suite après cette publicité

L’ex-président de la commission des affaires étrangères du Grand Corps estime que l’accord signé à Montana le 30 août dernier confère aux leaders politiques les mêmes prérogatives. Et c’est le chemin qu’il doit franchir pour la satisfaction des revendications populaires, a-t-il souligné dans son tweet.

Parallèlement, la guerre des accords se poursuit dans le pays. Certains sont adhérés à l’accord de Montana qui vise l’établissement d’un Exécutif bicéphale conformément à l’article 133 de la Constitution de 1987 amendée et d’ autres se rapprochent du Protocole d’Entente Nationale proposé par le Premier ministre Ariel Henry qui a opté lui-même pour un Exécutif monocéphale.

Le leader du Parti Politique Pitit Desalin, l’ancien Sénateur Moïse Jean-Charles, a rejeté les deux accords proposés pour trouver une solution concertée à la crise. Selon lui, ceux-ci visent directement la séparation des postes ministériels entre autres.

Image 7

Bouton retour en haut de la page