La ville du Cap-Haïtien sous tension après les funérailles de Jovenel Moïse

Au rythme de la veille, une tension règne au Cap-Haïtien très peu de temps après la fin de la cérémonie funéraire de Jovenel Moïse ce vendredi 23 juillet 2021. Une entreprise privée a été pillée puis incendiée par des hommes non identifiés.

C’est en tout cas ce que rapportent des journalistes présents dans le Nord. Une succursale de la Valerio Canez a été pillée puis incendiée à la suite des funérailles de Jovenel Moïse aujourd’hui. Également, des tirs nourris se font entendre un peu partout dans la cité christophienne, selon les journalistes, dont le correspondant permanent de la Radio Vision 2000 dans le Nord.

La suite après cette publicité La ville du Cap-Haïtien sous tension après les funérailles de Jovenel Moïse -

La police aurait riposté mais la réplique est solide, à croire les informations. Des fumées noires et épaisses se dégagent aussi dans d’autres endroits de la ville, mais on ignore s’il s’agirait de pneus enflammés ou si ce serait d’autres entreprises qui se font attaquées.

Bouton retour en haut de la page