La stratégie de la BRH d’injecter des dollars sur le marché est contre productive, selon l’économiste Eddy Labossière

« La BRH a fait 2 injections de 12 millions dollars américains en moins de 15 jours; sans Résultats positifs, car le dollar américain est devenu très rare et la gourde ne s’est pas vraiment appréciée contrairement aux attentes ; » rapporte l’économiste Eddy Labossière

Le dollar se trouve en grande difficulté, les banques sont obligées de donner seulement 50 dollars par jour, alors que sur le marché informel, les importateurs doivent payer 80 gourdes pour 1 USD, contrairement au taux de référence de la BRH, qui est de 63 gourdes pour 1 USD.

Pour cela, Dr Eddy Labossière suggère un changement de stratégie de la part de la BRH. « La BRH doit changer de stratégie, celle actuelle est contre productive ;

Elle doit alimenter en dollar américain les importateurs et ceux qui ont des créances en dollar Américain d’abord et après seulement les banques, quand ce sera possible. »

Signalons que les banques commerciales du secteur formel, préfèrent utiliser le secteur informel pour vendre le dollar, pour un plus grand bénéfice.

Wallace Elie
Journaliste /Image7

Bouton retour en haut de la page