La présence policière est diminuée dans les rues de la Capitale, constate le responsable du SYNAPOHA

Face à l’ensemble des frustrations qui gangrènent, l’institution policière, les agents policiers sont très peu remarqués dans les rues. Une situation qui inquiète le responsable du SYNAPOHA, Lionel Lazarre.

L’institution policière fait face à une démotivation où les policiers ne sont pas assez remarqués dans les rues. Le problème semble être simple, les frustrations qui gangrènent l’institution ou les agents travaillent dans de mauvaises conditions, entre autres.

Le responsable du Syndicat National de la Police d’Haïti, Lionel Lazarre dit faire le constat. Il invite la Direction Générale de la PNH a évalué la situation pour satisfaire les besoins des policiers et plus loin, il exhorte ses frères d’armes à s’armer de courage pour respecter leur engagement : Protéger et servir.

Parallèlement les membres du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH-17) sont sujets de plusieurs actes d’intimidation suite à plusieurs mouvements de protestations violentes du groupe Fantom 509. Les membres du SPNH soupçonnés d’être également des agents officieux de Fantom 509, sont interpellés ou recherchés par la Police.

Image 7

Bouton retour en haut de la page