Kidnapping : l’enlèvement de 2 ingénieurs, baptême de feu du DG Léon Charles à la tête de la PNH

Au moment de l’installation du nouveau DG a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles par le Premier ministre Joseph Jouthe, deux ingénieurs ont été kidnappés dans l’enceinte même de leur bureau à Delmas75.

Plus d’une dizaine d’hommes vêtus d’uniformes d’unités spécialisées de la police nationale d’Haïti dont l’Unité départementale pour le maintien d’ordre (UDMO), lourdement armés, ont enlevé lundi 16 novembre, deux ingénieurs, Arsène Boisrond et Yves Volmar. Selon des témoins dont les téléphones ont été confisqués pour ne pas alerter la police.

Ces ravisseurs se faisaient passer pour des agents de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), avant d’enlever Arsène Boisrond et Yves Volmar, dans l’enceinte de leur entreprise.

Selon les témoins, les malfrats étaient à bord d’une TOYOTA LAND CRUISER de couleurs bleu au moment du rapt, et ont contraint l’un des ingénieurs à conduire son propre véhicule, pour faciliter le transport. Au moment où le Premier ministre Joseph Jouthe demande au nouveau DG de la police nationale Léon Charles d’inverser la peur dans le camp des bandits, ces derniers ont eu non seulement le temps d’enlever les ingénieurs dans leur entreprise à delmas 75 sans s’inquiéter.

Rappelons que le remplacement du DG de la PNH Normil Rameau par l’ex-ambassadeur Léon Charles survient avec la montée de l’insécurité non contrôlée par Normil Rameau. Le nouveau DG a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH), a enregistré un des ses tous premiers cas de Kidnapping, une situation qui sans doute a contribué à la révocation de Normil Rameau, devient compliqué pour le nouveau DG a.i puisqu’il faut régler d’abord le problèmes internes dont la vérification des vrais policiers en circulation dans le pays.

Wallace Elie
Communicateur social /journaliste.

Bouton retour en haut de la page