Jovenel Moïse : L’OPC exige que les informations sur l’enquête soient publiques

L’Office de la Protection du Citoyen( OPC) réclame Justice pour le président Jovenel Moïse assassiné le 7 juillet dernier, ainsi que les martyrs que le système a broyé durant les dernières décennies.

L’assassinat de Jovenel Moïse ainsi que les autres personnes emportées par le système sont les maux qui bouleversent l’Office de la Protection du Citoyen. En ce sens cet organisme étatique de défense des droits humains veut à ce que Jovenel Moïse et les autres martyrs du système socio-politique axé sur la violence, la méchanceté, la tyrannie, l’intolérance, l’exclusion sociale, la corruption et l’impunité a broyé durant les dernières décennies.

La suite après cette publicité

L’OPC exige à ce que les informations sur l’enquête concernant l’assassinat de Jovenel Moïse doivent être communiqués au grand public au nom du droit à la vérité. Dans le cas où les informations restent confidentielles, l’organisme incombe la responsabilité aux autorités étatiques d’assassiner une deuxième fois Jovenel Moïse et l’histoire les jugera.

La Police a déjà interpellé plusieurs personnes dans l’enquête sur l’assassinat du chef de l’Etat mais les auteurs intellectuels et matériels de ce crime qualifié d’odieux par la Maison Blanche, une partie de la communauté internationale et en Haïti, ne sont pas encore connus.

Image 7

Bouton retour en haut de la page