Joseph Jouthe a agi seul sur les mesures prises pour déteinter les vitres

Alors que le Premier Ministre de facto, M. Joseph JOUTHE a pris un Communiqué dans lequel est écrit: « Interdiction temporaire des vitres teintées pour tous les véhicules en circulation sur le territoire de la République, y compris pour ceux de la Police Nationale d’Haïti (PNH); à l’exception des véhicules portant la nouvelle plaque d’immatriculation « Officiel, corps diplomatique, corps consulaire… » une décision qui envoie à la boucherie les citoyens haytiens, selon plus d’un.
M. Renald LUBERICE, Secrétaire général du Conseil des Ministres n’a pas vu de bon œil cette décision prise par le PM de facto. L’homme fort du Palais National a répliqué: « Pou jenès ki vle aprann nan, m ap tou di nou sa: ou pa ka modifye oubyen sispann aplikasyon yon lwa (ou yon dekrè) ak yon kominike, yon sikilè ou byen yon arete. Si w bezwen modifye yon dekrè, se ak yon dekrè ou byen yon lwa pou w fè sa. Pa kite moun blofe w » écrit-il sur son compte Twitter.

Et ce n’est pas fini. Sans honte et sans surprise, la guerre est ouverte sur la place publique. En effet, intervenant, sur la radio Caraïbes ce lundi 8 mars 2021, Renald LUBERICE martelle: « J’ai vu la décision sur les réseaux sociaux. Je l’ai commentée sur les réseaux sociaux. » Et pour renverser cette République déjà en coma, M. LUBERICE rappelle que personne ne doit violer la loi. Petit cours de droit à l’attention du Premier Ministre de facto.

La suite après cette publicité Joseph Jouthe a agi seul sur les mesures prises pour déteinter les vitres - Joseph jouthe, Renald Lubérice

Une nouvelle scène de mauvais goût qui se dessine à l’horizon déjà opaque du pays.
Entre-temps, les bandits continuent de semer la panique et le deuil au vu et au su des « dirigeants haytiens. »

IP / Image7

Bouton retour en haut de la page